Journée nationale de la Résistance: hommage à la Zone Nord

FacebookEmailPrintFriendlyPartager

Regions france occupee etzone libre

A l’occasion de la première célébration de la Journée nationale de la Résistance le 27 mai, rendons hommage à ces résistants de la Zone Occupée tombés sous les coups de l’envahisseur ou ayant survécu à de nombreux périls.

Il n’est pas possible de les citer tous évidemment, à commencer par les « 70.000 fusillés » communistes qui, au-delà des considérations partisanes, ont sans doute constitué le plus gros contingent de la Résistance à partir de 1942.

Commençons simplement par citer d’abord les mouvements choisis par le BCRA en la personne du Colonel Passy et de Pierre Brossolette en fonction de leur taille et efficacité militaire pour constituer le 26 mars le Comité de Coordination de Zone Nord (CCZN), cheville ouvrière de la création du Conseil National de la Résistance le 27 mai:

OCM – Organisation Civile et Militaire (colonel Touny et M. Blocq-Mascart)
Libération Nord (Christian Pineau)
CDLL – Ceux de la Libération (Maurice Ripoche)
CDLR – Ceux de la Résistance (Jacques Lecompte-Boinet)
Front National (Pierre Villon)

 colonelTouny Christian pineau

sans oublier d’autres mouvements et réseaux tels:

Cohors-Asturies (issu de Libération-Nord, sous l’impulsion de Jean Cavaillès)
Défense de la France (Philippe Viannay)
Réseau Saint-Jacques (Maurice Duclos)

ou encore de nombreux mouvements ayant été décimés par l’occupant tels:

Confrérie Notre-Dame (Colonel Rémy)
Groupe du musée de l’Homme (Boris Vildé, Jean Cassou, Agnès Humbert)
Combat-Nord

Jean Cavailles Gilbert renault Colonel Remy Boris Vildé

et finalement quelques unes de figures emblématiques de la Résistance en ZO:

Honoré d’Estienne d’Orves
Gabriel Péri
Danielle Casanova
entre autres…

estienne-dorves 220px-Gabriel_Péri_1932 ph_danielle_casanova

 

 

 

Articles

Laissez un commentaire