La libération de Paris, 25 août 1944

FacebookEmailPrintFriendlyPartager

Liberation de Paris

A la mémoire de tous ceux qui ont lutté pour ce moment et qui n’auront pas eu la joie d’y participer, tous ceux de la Zone Nord Occupée, tous ceux qui résistaient à Paris sous la menace nazi à chaque coin de rue et qui ont donné leur vie pour la liberté: ce sont les « Soutiers de la Gloire », auxquels Pierre Brossolette a rendu hommage:

« À côté de vous, parmi vous, sans que vous le sachiez toujours, luttent et meurent des hommes — mes frères d’armes —, les hommes du combat souterrain pour la libération. Ces hommes, je voudrais que nous les saluions ce soir ensemble. Tués, blessés, fusillés, arrêtés, torturés, chassés toujours de leur foyer; coupés souvent de leur famille, combattants d’autant plus émouvants qu’ils n’ont point d’uniformes ni d’étendards, régiment sans drapeau dont les sacrifices et les batailles ne s’inscriront point en lettres d’or dans le frémissement de la soie mais seulement dans la mémoire fraternelle et déchirée de ceux qui survivront; saluez-les. La gloire est comme ces navires où l’on ne meurt pas seulement à ciel ouvert mais aussi dans l’obscurité pathétique des cales. C’est ainsi que luttent et que meurent les hommes du combat souterrain de la France. Saluez-les, Français ! Ce sont les soutiers de la gloire. »

A la mémoire de tous ceux des Mouvements de Résistance de Paris:  du Groupe du Musée de L’Homme, de la Confrerie Notre-Dame, de l’Organisation Civile et Militaire (OCM), de Libération Nord, de Ceux de la Libération (CDLL), de Ceux de la Résistance (CDLR), de Défense de la France, du Front National (FN), des Francs-Tireurs et Partisans (FTP), des Forces Françaises de l’Intérieur (FFI).

Et de ceux de la France Combattante, en particulier ceux du Bureau central de renseignements et d’action (BRCA) et ceux de la section RF et F du Special Operations Executive (SOE) britannique, qui œuvraient dans l’ombre pour organiser les réseaux et préparer le « Jour J » et la libération.

A la mémoire de tous ces Alliés, qui sont morts pour libérer la France: les soldats anglais, américains, écossais, canadiens et polonais.

Tous les moments de la libération de Paris ont été filmés en direct par une équipe de cinéastes de la Résistance, ce seront les premières images de la France libérée, diffusées par France Libre Actualités et le Comité de Libération du Cinéma Français (CLCF): les combats de la Libération de Paris par la Résistance, le discours du Général De Gaulle,  l’arrivée du Général De Gaulle et du Général Leclerc à l’Arc du Triomphe, la descente des Champs-Élysées, la joie des parisiens, le discours à la Mairie de Paris …

 

 

Articles

Laissez un commentaire